Accueil

Arnaud-au-lac-de-FabasBonjour chers amis et bienvenue dans ce blog !

  • Une nouvelle rubrique de musique : les Post romantiques. Ce n’est pas un très joli nom mais c’est ainsi que l’on désigne les compositeurs de la fin du XIX ème siècle qui ont rompu avec la grande tradition romantique. Leur style se caractérise non plus par des phrases musicales déterminées mais par d’immenses courbes qui ne finissent jamais. On les rapproche souvent des peintres impressionnistes de la même époque. La musique d’opéra de Wagner et la musique symphonique de Mahler et Brückner en sont des exemples célèbres mais aussi l’art plus intimiste de Gabriel Fauré par exemple. Écoutez sa célèbre Élégie.
  • Quelques compositions ou harmonisations d’Irina Denisova dirigées par elle-même à la tête de son ensemble vocal du Monastère St. Élisabeth de Minsk. Et d’abord un magnifique Agni Parthene, chant à la gloire de la Vierge Marie, grand chant traditionnel de la liturgie orthodoxe byzantine ! Suivi de beaucoup d’autres à découvrir comme Foi, Espoir, Amour

 

  • Quelques nouvelles pièces de compositeurs contemporains très belles et méditatives ! A écouter ici.
  • Et, pour les amateurs, encore et toujours des belles compositions de la liturgie orthodoxe. Ajoutés récemment : Tchesnokov P., Katorski A. et Kastalski A.  A vos casques !
  • Nous ouvrons en ce début d’année une nouvelle section de musique chorale consacrée aux compositeurs contemporains. Certains comme I. Denisova, G. Sviridov ou R. Hurko sont déjà présents dans la rubrique Chants slaves-Liturgie orthodoxe et nous les laissons dans cette catégorie. Mais d’autres compositeurs, moins axés sur le chant sacré mais cependant pleins de talent et de poésie méritent également d’être entendus et appréciés.

 

Meilleurs vœux pour l’année 2017 !!

Quand on voit ce qu’ont fait les puissants de ce monde
De la terre livrée aux guerres et à l’horreur
Où dominent partout la haine et la fureur,
La lâcheté, l’envie, l’appas du gain immonde,

Comment peut-on souhaiter une seule seconde
Le pouvoir et l’argent, la gloire et les honneurs ?
Comment encore croire à ces fausses valeurs
Que la société fait miroiter à la ronde ?

Je veux nous souhaiter en ce temps de Noël
A toutes et à tous l’élan spirituel
Qui peut de l’an prochain faire une année bénie;

Que poussent les graines déposées en nos cœurs,
Seules à nous apporter la paix et le bonheur :
La douceur et la joie, l’amour et l’harmonie !

  • Encore quelques coups de cœur dans le domaine de la musique, cette fois-ci instrumentale. La musique vocale est sûrement celle qui parle le plus à l’âme à cause de la voix et du sens des paroles, mais juste après, les instruments à corde, violoncelle et tête, sont les supports privilégiés de la musique spirituelle (Ce n’est d’ailleurs pas un terme précis car le spirituel est en rapport avec l’esprit, hors la musique s’adresse plutôt à l’âme). Jetez une oreille sur la page de Musique Romantique. Vous avez sûrement déjà entendu l’immortel trio de Schubert mais vous découvrirez aussi la composition de Fritz Kreisler, l’un des plus grands violonistes de tous les temps !
  • Attention : allumez le son car certaines poésies ont été assorties d’un fond sonore en rapport, bien sûr, avec le sujet. Si toutefois vous préférez lire le poème dans le silence ou avec une autre musique de votre choix, vous pouvez toujours arrêter cette musique/bruit de fond en cliquant sur le petit lecteur audio qui se trouve au bas et à gauche de la page.
  • Une nouvelle rubrique de chant choral apparaît maintenant : le Chant basque. Écoutez le premier morceau : l’Agur Maria (Ave Maria), qui a une certaine parenté de style avec la liturgie orthodoxe.
  • Ce blog, qui existe depuis un peu plus d’un an, reçoit la visite de très nombreux lecteurs et auditeurs situés non seulement en France mais dans de nombreux pays (Belgique, Allemagne, Suisse, Pologne, Russie, Espagne, Portugal, USA, Canada, Mexique, Israël, Algérie, Tunisie, Maroc, Polynésie, La Réunion, etc.).

A cause d’un petit problème technique, il n’était pas possible jusqu’à présent de déposer un commentaire sur certaines pages. Ce problème étant résolu, j’invite cordialement nos visiteurs, s’ils le souhaitent, à déposer un petit mot ou juste un petit coucou de l’endroit où ils sont pour signaler leur passage; ce sera très enrichissant et inspirant pour tous !

 

  • A propos de la liturgie orthodoxe, page qui a le record de fréquentation dans ce blog, vous avez sans doute déjà remarqué que, au-delà des prières telles que « Otché nach », Notre Père, « Blagoslovi douché moïa Gospoda », Mon âme bénis Seigneur, « Te Be poem », Nous Te chantons, etc, un thème est particulièrement récurrent au sein des œuvres de la liturgie orthodoxe : l’Hymne des Chérubins. En voici le texte :

« Nous qui représentons mystiquement les Chérubins, et qui chantons à la Trinité l’hymne trois fois saint qui donne la vie, écartons les soucis terrestres pour recevoir le roi de tous, escorté invisiblement par les cohortes angéliques.
Alléluia, Alléluia, Alléluia ! »

Cet hymne, chanté au début de la liturgie au moment où les prêtres rejoignent les fidèles dans la nef, relie symboliquement le monde céleste au monde terrestre.

Tous les compositeurs de liturgie orthodoxes, inspirés par la dimension mystique et poétique de cet hymne, ont composé un ou, le plus souvent, plusieurs hymnes. Vous en trouverez quelques uns à la page Chants slaves-Liturgie orthodoxes de ce site mais il en existe de très nombreux autres. Laissez-vous entraîner jusqu’au plan céleste grâce à cette musique divine !

 

  • La page de ce site consacrée aux chants slaves et à la liturgie orthodoxe s’est beaucoup développée et pourtant il reste encore de nombreuses œuvres à vous faire découvrir. Je n’oublie pas les autres répertoires mais, en ce moment, c’est à cette forme d’expression musicale que va ma préférence. J’ai eu l’occasion de l’exprimer dans une des pages qui suivent (Aux chants orthodoxes). J’espère que cette musique vous plaît et vous touche aussi chers lecteurs et auditeurs.

 

  • Savez-vous où se trouve le paradis du chant choral ? Pas en France malheureusement mais dans les pays baltes. En Lituanie et en Estonie notamment, où la pratique de cet art est extrêmement développée, ont lieu à l’occasion de grandes fêtes annuelles d’immenses rassemblements comptant des dizaines de milliers de personnes qui chantent en chœur !!!

C’est incroyable ! Des milliers de choristes et de musiciens (et de danseurs) qui, pendant plusieurs heures, jouent et chantent devant un public de plusieurs dizaines de milliers de personnes (parfois 100 000 à 200 000 !) qui joignent leurs voix à celles des chœurs !

Voici des échantillons de ces fêtes grandioses !

XXV Vispārējie latviešu Dziesmu un XV Deju svētki – 2013 Koncerts – Līgo from RIGA FILMS AERO on Vimeo.

 

  • J’ai apporté une petite amélioration qui va vous permettre, si vous le souhaitez, d’écouter un morceau de musique tout en lisant un poème de votre choix :

Sur les pages de musique (Renaissance, Baroque, Romantique, Chants slaves-Liturgie orthodoxe, Spirituals & Gospel,…) vous pourrez soit cliquer sur le lecteur comme vous avez fait jusqu’à présent, soit cliquer sur le nom du morceau qui apparaît en rose; un nouvel onglet vous permet alors d’écouter tout en continuant à naviguer sur ce site (ou ailleurs…) mais ce dispositif ne fonctionne que pour l’audio et non pour la vidéo.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *