L’automne flamboyant

forêt_d'automne

Après le frais printemps lorsque la vie s’éveille,
Et l’exubérance du long été riant,
Apparaît à nos yeux la troisième merveille,
L’apothéose enfin, l’automne flamboyant !

Allons marcher au cœur des belles forêts rousses
Seul ou bien entouré de joyeux compagnons,
Savourons les senteurs de l’humus et des mousses,
Des humides sous-bois peuplés de champignons.

Admirez ces arbres renvoyant la lumière
Qu’ils ont accumulée lentement aux beaux jours ;
Par cet embrasement en leur beauté dernière,
C’est un hymne au soleil qu’ils entonnent en retour !

Voyez ces bouquets que la nature compose
De rouge, d’ambre et d’or jouant avec le vert,
Exquises touches sur la palette grandiose
Que l’automne nous peint au seuil du sombre hiver !

Dans toute la forêt des clairières aux orées,
Au souffle de la brise, en un lent nonchaloir,
Le gracieux envol des feuilles mordorées
Semblent nous adresser de tendres au-revoir.

Le cycle est terminé, c’est le temps de la fête !
Les récoltes faites, c’est le temps des adieux ;
Dans son plus bel atour, la nature s’apprête
Au repos de l’hiver en rendant grâce à Dieu.

Arnaud Jonquet novembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.