Été, blonde saison,

soleil-d-ete

Été, blonde saison, pourquoi déjà partir ?
Prolonge ton séjour au-delà de septembre
Résiste encor un temps à ces mois couleur d’ambre
Ne laisse pas trop tôt l’automne revenir.

Retiens un peu, veux-tu, ces journées éclatantes
D’innocente évasion où nous communions
Dans les prés, dans les bois pleins d’ombres et de rayons,
Aux dionysiaques joies d’une nature aimante.

Le plaisir sain des corps au contact essentiel
Avec les éléments eau, feu, air et terre
Nous enchante toujours en ces mois éphémères
Où l’on sent reliée la terre avec le ciel.

C’est le temps béni de l’offrande généreuse,
D’abondantes récoltes ayant multiplié
Tous ces divins légumes et fruits ensoleillés
Qui nous sont donnés par la nature rieuse.

Pour ces dernières heures, belle saison divine,
Laisse encor ta lumière et ton feu resplendir
Mais l’heure avance que rien ne peut retenir,
Le cycle de l’année maintenant se termine.

Oh, nous regretterons ces jours illuminés,
Le bleu pur et profond de la voûte céleste
D’où un soleil puissant, chaleureux et agreste
Vient déverser son or sur les blés moissonnés.

                   Arnaud Jonquet  septembre 2016

One thought on “Été, blonde saison,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.