L’amour éclairé

             

Depuis la nuit des temps la chose qui toujours
A fait rêver hommes et femmes, c’est l’amour.
A leur seul sentiment les jeunes font confiance
Et montrent de la vie leur totale ignorance.
Toujours ces mêmes mots, par chacun remarqués,
Que déclare un beau jour un petit freluquet
A l’oreille charmée de sa tendre amoureuse :
« Tu verras, Ma Chérie, je te rendrai heureuse. »
Voilà ce que promet souvent un joli-cœur
Sans lui-même savoir ce qu’est le vrai bonheur !
Pendant un temps bien sûr les deux amants roucoulent
Puis arrive un jour où ce bel amour s’écroule
Suivi de fâcheries, disputes et bagarres ;
Et après quelque temps le couple se sépare…
Une fin triste comme on en voit chaque jour ;
Disparu, envolé, leur éternel amour !
Peu à peu consommé tel les grains de la treille,
Ou plutôt bu comme l’on vide une bouteille,
Flacon contenant un enivrant élixir,
Mais on ne sait comment à nouveau la remplir.
La bouteille vidée, c’est normal, on la jette
Pour tout recommencer en une autre amourette.

Si les hommes et les femmes étaient plus éclairés,
Voici ce qu’à peu près le jeune homme dirait :
« Ma Chérie, malgré mon affection prodigieuse,
Je sais que je ne peux vraiment te rendre heureuse.
Oh ! Je te donnerai tout ce qui m’appartient
Mais c’est bien peu de chose et même presque rien
Car je sais, Mon Amour, que ton âme est immense ;
Même tout l’univers dans sa magnificence
Ne pourrait la remplir. Tu dois me pardonner
D’être si pauvre et incapable de donner
La lumière infinie à ton esprit de flamme
Et l’amour infini que réclame ton âme.
Mais si, à travers moi, mon cœur ou bien mes yeux,
A travers mon amour, tu peux aller à Dieu,
Communier avec le principe du Père,
Et les hommes, ses fils, partout sur notre terre,
Jusque dans les étoiles et dans tout l’univers
Que nos pensées d’amour parcourent en un éclair,
La richesse et la joie te seront accessibles
Et tu vivras dans un bonheur indescriptible !
Si tu veux, Ma Chérie, accéder à ce vœux,
Tu peux faire de moi l’homme le plus heureux !
Et moi, à travers toi, ta beauté féminine,
En communion avec notre Mère Divine,
Je pourrai, à travers ton sourire charmant,
Échanger sur la terre et jusqu’au firmament
Dans un très chaste amour avec toutes les femmes
Un sentiment divin qui comblera mon âme !
Nous renouvellerons donc ainsi chaque jour
Ce sentiment sacré qui s’appelle l’Amour. »

Arnaud Jonquet septembre 2018

One thought on “L’amour éclairé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.