L’étoile

mages

Chaque fois qu’apparut sur notre vieille terre
Un grand Maître, un sauveur de notre humanité,
Il se reproduisit ce prodigieux mystère,
Le fabuleux secret de la Nativité.

Un enfant faible et nu, enveloppé de langes,
Entre l’âne et le bœuf sur la paille couché
Que viennent adorer les bergers et les anges
Dans une pauvre étable ou au creux d’un rocher.

Mais comment ont-ils su la naissance secrète,
Ces mages qui venaient du lointain orient ?
Et trouvé le chemin de cette humble retraite
Eloignée du monde cruel et terrifiant ?

Outre les Ecritures et les mots des prophètes,
Un signe dans le ciel avait longtemps conduit
Ces voyageurs qui virent au-dessus de leur tête
Une étoile dorée qui brillait dans la nuit.

Voici le message que l’astre nous dévoile
Quand il perce des cieux la noire obscurité
En cinq rayons fusant de l’ineffable étoile :
Bonté, justice, amour, sagesse, vérité.

Arnaud Jonquet novembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.