Mon esprit toi qui vis aux célestes contrées

Mon esprit toi qui vis aux célestes contrées,
Dans les mondes infinis, les sphères éthérées,
Embrassant l’univers et les cieux pleins d’azur,
Planant là haut très loin de notre monde obscur,

Ce point dans le cosmos qu’on appelle la terre,
Oui, toi qui te réjouis dans l’infinie lumière,
Et dans l’éternité bien au-delà du temps,
Dans l’extase absolue d’un amour exaltant,

Étincelle sacrée, divine et glorieuse,
Qui séjourne au cœur de l’étoile radieuse,
L’éternelle source, cet immense soleil
Qui maintient toute vie de ses rayons vermeils,

Toi qui vois et saisis le fascinant mystère
Du voyage des âmes aux cycles millénaires,
De la vie qui persiste au-delà de la mort,
De cet élan vital qui fait renaître encor,

Qui comprends clairement les effets et les causes,
Le gigantesque plan divin et grandiose
Conduisant en secret le destin des humains
Vers d’inimaginables et glorieux lendemains,

Ô mon esprit qui vit là-haut dans l’allégresse,
Apprend-moi à comprendre enfin la vraie sagesse,
La divine vertu qui réunit toujours
Le profond savoir et le merveilleux amour !

Ô mon âme apprend-moi maintenant la patience
Que chaque jour fleurissent enfin la bienveillance,
Le respect, la bonté, l’estime et les égards
Dans chaque geste et dans chacun de mes regards.

Je veux monter vers toi, ma haute Providence,
Et toujours élever mon niveau de conscience
Dans l’amour, dans la paix et la sérénité
Et goûter par moments un peu d’éternité.

Vivre bien au-delà de notre étroite sphère,
Sortir du quotidien, des pensées familières,
S’élever d’un coup d’aile en un sublime instant,
Planer dans l’espace et la profondeur du temps

Pour soulever un peu le voile du mystère
Tout en restant bien sûr sur notre vielle terre
Gardant dans mes pensées, actes et sentiments
Mes pieds sur le sol mais ma tête au firmament.

Arnaud Jonquet  octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.