Le Mimosa

De la voûte encombrée de lourdes nuées grises
Ne filtrent plus parfois que de pâles rayons
Et le bonhomme hiver, en ses glaçantes bises,
Souffle sur nous les vents froids du septentrion.

Fin janvier cependant , de discrètes prémices
Permettent d’augurer la saison qu’on attend ;
Déjà les jours allongent depuis le solstice,
C’est le premier clin d’œil que nous fait le printemps.

Puis on voit apparaître en certaines provinces,
Premier messager de la magique saison,
Comme un brillant héraut, habillé tel un prince,
Le Mimosa en sa divine floraison !

C’est au cœur de l’hiver que fuse par surprise,
En éclatant bouquet à nul autre pareil,
Ces grains dont la forme et la couleur symbolisent
Les rayons doux et chauds du lumineux soleil.

C’est pour moi, chaque année, une très grande joie
De pouvoir admirer, en l’hivernal décor,
Le blond jaillissement de ces fleurs qui déploient
L’offrande solaire de leurs chevelures d’or !

Dans le creux de mes mains je ressens leur caresse
Subtile et douce ainsi qu’un duvet de poussin
Et j’hume longuement parfois jusqu’à l’ivresse
L’exquise fraîcheur de leur céleste parfum.

J’ai une passion pour cette fleur d’allégresse
Qui défie la froidure ainsi que les autans
Pour nous apporter la merveilleuse promesse
Du fidèle retour du prodigieux printemps.

Janvier 2022

2 thoughts on “Le Mimosa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.