La victoire finale

Voyez l’engouement pour les épreuves sportives
Devenues maintenant presque une religion,
Et pour un « but » marqué, cette joie explosive
Unissant tout un peuple en une communion !

Dans ces activités pourtant récréatives,
Tout le monde a saisi que le succès dépend
D’abord et avant tout de l’action collective
Plus que de tout joueur le personnel talent.

C’est bien ce qu’ont compris les laborieuses abeilles
Dont chacune œuvre pour la collectivité
Et la vie dans la ruche est une vraie merveille
De beauté, d’harmonie et d’efficacité !

De même qu’en nos organes où la moindre cellule
Assure en son fief un travail particulier
Fait que l’abnégation de chaque particule
Apporte la santé à notre corps entier.

Mais ce qui vaut au stade ou bien dans l’organisme
Dans la vie ordinaire est très vite oublié ;
Chacun pour soi, vive l’individualisme !
Est le mot d’ordre qui régit la société.

Car, là, tous se heurtent, se disputent et s’opposent
Classes, partis, experts, en ordre dispersé
Et empêchent en une cacophonie grandiose
L’intérêt général de pouvoir avancer.

Chacun, bien entendu, refuse par principe
De voir son intérêt soumis au bien commun
Sans comprendre jamais qu’un grand esprit d’équipe
Pourrait faire vraiment chanter les lendemains !

Combien de décennies nous faudra-t-il attendre
Pour que l’esprit d’équipe puisse être accepté ?
Combien faut-il de temps aux hommes pour comprendre
Que l’intérêt de tous passe par l’unité ?

Quand verrons-nous enfin, en l’aube matinale,
Naître à nos yeux une nouvelle humanité
Qui saura remporter la victoire finale
En créant dans le monde la Fraternité ?

Arnaud Jonquet juillet 2018

One thought on “La victoire finale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.