Les beautés de la vie

Lorsque sur l’horizon dans l’aurore nacrée
L’astre du jour paraît en divine éclosion
Illuminant nos cœurs de son premier rayon
Dans l’enchantement de sa lumière dorée,

Ou dans l’admiration des cimes éthérées,
Hauts lieux de pureté, emplis d’inspiration,
Diffusant à travers leurs blanches ondulations
L’éternelle sagesse à toutes les contrées,

Ou encor écoutant la musique sacrée
En nos âmes versant une sainte émotion
Lorsque se révèlent en cette élévation
Les divines splendeurs de régions ignorées,

Ou bien encor aux cieux lorsque la nuit dévoile
L’océan scintillant de ses constellations
Tous ces mondes lointains qui flottent par millions
Perdus dans l’infini de la mer des étoiles,

Que se passe-t-il en nous d’extraordinaire ?
Cette joie, cet envol, cette jubilation
S’abreuve à cette source où nous communions,
Où notre âme assoiffée enfin se désaltère.

Devant tant de beauté longuement l’on se pâme
Cependant qu’en écho, nous ressentons en nous,
Ce sentiment précieux, si puissant et si doux
Qui s’épanouit jusqu’à faire vibrer notre âme.

Malgré le tourbillon de la vie quotidienne
Désormais ne laissons plus passer un seul jour
Sans boire à la source de beauté et d’amour
Pour pouvoir s’élever jusqu’aux sphères aériennes.

Apprenons chaque jour à nos âmes ravies
En goûtant les splendeurs de la terre et des cieux,
Ou d’une poésie ou d’un chant mélodieux,
Comment communier aux beautés de la vie.

Arnaud Jonquet août 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.